Le niveau des mers de la planète a toujours varié, il n'a jamais été stable.

 

Evolution du niveau des mers liées au changement climatique :

Depuis la fin de la dernière phase de la glaciation Würm , il y a 11700 ans les mers sont remontées de plus de 100 mètres.

Cette fin de glaciation n'est pas encore arrivée à son terme car il semble que le climat continue à se réchauffer par oscillations successives.

La vitesse de montée moyenne des mers depuis la fin du Wurm et jusqu'aujourd'hui a été en moyenne de 0,66 mètre par siècle !

Actuellement les mesures scientifiques indiquent seulement : 0,20 mètre pour le 20ème siècle (Centre National de Recherches Scientifiques).

Remontée des paléo-rivages :

De très nombreuses observations en plongées sous marines en Méditerranée révèlent que plusieurs paléo-rivages sont clairement identifiables. Ils correspondent à des paliers successifs dans la montée des eaux ( voir graphique ci-dessous):

1. à - 7m ( il y a 4 000 ans) vitesse moyenne jusqu'aujourd'hui : 0,18 mètres par siècle

2. à - 25m  (il y a 5 800 ans) vitesse moyenne jusqu'aujourd'hui : 0,43 mètres par siècle.

Notons aussi la vitesse moyenne entre -5800 et -4000 : 1 mètre par siècle !

3. à - 36m ( il y a 7 000 ans) -niveau de l'entrée de la grotte paléolithique Cosquer ( voir ci-dessous) -  vitesse moyenne jusqu'aujourd'hui : 0,51 mètres par siècle.

 

Remontée du niveau de la mer Méditérannée

 

Schéma de la grotte ( aujourd'hui sous marine ) Cosquer

4. En Bretagne, il y a 5000 ans, le menhir de Léhan haut de 6 mètres ( voir photo) , a été installé au sec. Il fallait donc pour cela que la mer toute proche soit au moins 5 mètres plus bas qu'aujourd'hui.

Menhir de Léhan ( Bretagne )


La vitesse de montée des eaux mesurée à l'aide de "paléo-rivages", de "Cosquer" et de "menhirs" donne une vitesse moyenne de 0,18 mètre par siècle pour la dernière période de 4000 ans.

Ces vitesses moyennes cachent des fluctuations positives et négatives de la montée des mers. L'exemple des variations de niveaux depuis 3000 ans de la mer du Nord (ci-dessous illustré) est très clair. ( L'échelle des hauteurs deau est en mètres )

Variation du niveau de la mer du Nord pendant les 3000 dernières années.

D'après K.-E. BEHRE, Probleme der Küstenforschung, Bd.28, Isensee-Verlag, Oldenburg, 2003
Recherches effectuées par l'Institut de recherches côtières de Basse Saxe (Niedersächsisches Institut für historische Küstenforschung [NIhKqui a publié ses résultats sous le titre: Probleme der Küstenforschung im südlichen Nordseegebiet (PdK) = Problèmes de recherches côtières dans la zone sud de la mer du Nord. L'étude conclu que le facteur le plus influent de modification des côtes est la montée du niveau de la mer associée à des fluctuations de cette montée depuis la fin de la dernière glaciation il y a 11500 ans. La reconstruction des variations du niveau maritime est basée sur des observations archéologiques, géographiques, géologiques et botaniques.

Ceci indique clairement que la remontée des mers après la derniaire glaciation ( Wurm ) n'est par encore terminée !

Montée moyenne récente des mers du globe relevée à l'aide des marégraphes installés sur toutes les côtes des continents: Le taux constaté de 1,8 mm par an correspond bien à ce qui est généralement observé par d'autres moyens soit 0,18 mètre pour le 20ème siècle, SANS accélération détectable de la montée des eaux !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 ( source : Université du Colorado )

 

Les mesures trés récentes par satellites (début des satellites en 1992 à  2008)  montrent ci-dessous une fluctuation du niveau de la mer , sur 10 ans seulement, équivalent à  0,32 mètre par siècle. Cependant on note un net ralentissement à partir de 2003.

Des mesures sur une si courte durée ne permettent de tirer aucune conclusion sur le passé et le futur de la variation actuellement constatée du niveau des mers. Si l'on regarde la courbe moyenne des marégraphes il est possible de trouver des valeurs "instantanées" supérieures à 0,32 mètre par siècle.

La moyenne de montée des mers au 20 ème siècle reste cependant bien à 0,18 mètre pas siècle et elle se développe en moyenne linéairement !

     Relevés récents , sur 10 ans...seulement, par satellites.

La variation du niveau des mer est très différente d'un point à un autre sur le globe sans que les scientifiques ne puissent l'expliquer. On constate donc avec les mesures satellitaires la variablité suivante des niveaux en différents points du globe, depuis environ une décennie: Entre les zones qui s'élèvent et celles qui baissent il y a l'équivalent de 0,15 mètre par siècle ! Ceci donne une idée de l'extrême difficulté de rendre compte d'un "niveau moyen des mers"et donc de sa variation au cours de quelques années. Il semble bien que les bons vieux marégraphes fournissent une information qui à le mérite de rendre compte de ce qui se passe effectivement le long des côtes.

Zones où la mer monte ( vert et jaune ) et Zones où la mer descend ( bleu ),pour des raisons mal comprises aujourd'hui.

Elevation du niveau des mers durant les trois deniers siècles:

En 2008 des chercheurs des organismes : Proudman Oceanographic Laboratory, Liverpool, UK. Arctic Centre, University of Lapland, Rovaniemi, Finland.et Also at Thule Institute, University of Oulu, Oulu, Finland ont reconstitué par deux approches differentes la variation du niveau des mers depuis 1700.

La courbe ci-dessous  illustre leurs résultats. Ils concluent que la fluctuation du niveau des mers à commencé une hausse à la fin du petit âge glaciaire.

A cette époque et au siècle suivant, le CO2 antropogénique ne pouvait  pas en être la cause !

 

Prévisions du GIEC : Les projections des modèles numériques prévoient une vitesse de hausse du niveau de la mer de : 0,18 mètre à 0,59 mètre par siècle pour le 21 ème siècle. 

 

Montée des mers calculées par ordinateur et selon diverses hypothèses ( source GIEC)

Commentaire : Encore une fois la valeur mesurée de 0,18 mètre par siècle, est prudemment conservée comme valeur minimale par le GIEC en 2007 ! Le GIEC me pouvait pas ne pas connaitre cette courbe des marégraphes dont les données étaient déja disponibles lors de sa création en 1988. Malgrè cette tendance ancienne naturelle et claire de la montée des mers, les modèles numériques du GIEC ont prédit (pour demain , uniquement...) des élévations excessivement fortes de 0,59 mètre par siècle, en rupture totale avec la réalité des chiffres de mesure physique par les scientifiques.

Certains modèles retenus par le GIEC annoncent même 5 mètres pour la montée des mer au 21 ème siècle.

 Le problème de la mesure du niveau des mers :

La mesure du niveau des mers est depuis 2003 dans la tourmente car:

  1. Depuis 2003, les mesures thermiques en mer  ( bouées ARGO ) habituellement utilisées pour estimer le niveau moyen thermostérique (c'est à dire les variations dues à la dilatation de l'eau sous l'effet de la chaleur) semblent montrer un refroidissement  ce qui entraine une baisse du niveau calculé des mers, courbe verte ci-dessous.
  2. Dans le même temps, les mesures récentes des satellites, semblent encore montrer une élévation de ce niveau moyen.

 

          Divergence de la méthode thermique antérieure avec les mesures satellitaires récentes

Commentaire:

Jusqu'en 2003 toute la communauté scientifique croyait fermement en la méthode basée sur les relevés thermiques en mer qui permet de calculer dilatation thermique des mers en fonction de la température réelle de l'eau...mais voilà, elle montre maintenant une baisse du niveau des mers, alors ...cela ne cadre plus du tout avec le discours officiel !

On n'ose pas encore le dire mais... le niveau des mers...est actuellement ... en baisse!

 

SUITE :  Pôles Nord et Sud

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site